Suppression de la procédure d’avancement de grade par le CNU dès 2023

Motion votée par le CA de Specif Campus le 21 décembre 2021.

La Direction générale des ressources humaines du Ministère de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation (MESRI) a récemment informé le bureau de la Commission permanente du Conseil national des universités (CP-CNU) de la suppression de la procédure d’avancement de grade (« promotions ») des enseignants-chercheurs par le Conseil national des universités (CNU) dès 2023.


À ce jour, les avancements de grade sont répartis en deux contingents identiques : l’un géré à l’échelle nationale par le CNU ; l’autre géré à l’échelle locale par les établissements d’enseignement supérieur et de recherche relevant du MESRI. Cet équilibre entre des opportunités d’avancement à deux niveaux, national et local, est la garantie d’une meilleure prise en compte d’une reconnaissance de la diversité des carrières. L’existence d’une possibilité d’avancement national est au demeurant une condition indispensable pour assurer une répartition équilibrée, par discipline et par établissement, des avancements de carrière des personnels enseignants-chercheurs.


Les différentes sections du CNU, de par leurs effectifs, leur représentativité et leur collégialité, disposent des compétences indispensables qui leur permettent d’assurer de manière efficiente la mission de promotion des enseignants-chercheurs au regard de ce contingent national. La communauté universitaire est ainsi fortement attachée à la voie d’avancement nationale.


Cette nouvelle altération du système universitaire, qui intervient après plusieurs autres récentes (fin de la labélisation des équipes d’accueil par le MESRI, suppression de la qualification « professeur » pour les maîtres de conférences habilités…) participe à la disparition progressive du CNU et plus généralement à une érosion du statut national des enseignants-chercheurs.


Specif Campus rappelle son attachement profond aux instances nationales et à leurs missions au service des chercheurs et enseignants-chercheurs, de leurs carrières et plus généralement au service de l’enseignement supérieur et de la recherche française.


Specif Campus se joint ainsi à la position exprimée par la CP-CNU (https://cnu27.univ-lille.fr/motions/cpcnu-motion-20211210.pdf) et la soutient sans réserve dans son opposition à la mise en œuvre du projet de suppression de la procédure d’avancement de grade des enseignants-chercheurs.

Retrouvez la pétition signée par Specif Campus à ce sujet :

 https://www.wesign.it/fr/education/carrieres-universitaires–pour-lequilibre-entre-le-local-et-le-national

One thought on “Suppression de la procédure d’avancement de grade par le CNU dès 2023

  1. Mireille Louys

    Cette voie permettait d’équilibrer les disciplines et développements de thèmes dans les différentes Universités. l HCERES étant affaiblie et privée de vision globale et approfondie, la CNU est un lieu de suivi et de compréhension des tendances au sein de l enseignement supérieur dont on ne peut pas se passer.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.